D.W.Y.T intègre la Fédération Française d’Horlogerie

federation-francaise-horlogerie

D.W.Y.T Watch intègre la Fédération Française d’Horlogerie. Ce grand syndicat de toutes les entreprises du secteur de l’horlogerie a pour vocation de défendre leurs intérêts, de les représenter auprès des pouvoirs publics et privés et aussi d’assurer un rôle de conseiller. La Fédération Française d’Horlogerie est un pilier du secteur sur lequel les montres en bois D.W.Y.T pourront désormais s’appuyer. Coup de projecteur sur une fédération qui réunit tous les plus grandes marques de montres de l’hexagone…

La Fédération d’Horlogerie en quelques mots

Présidé par Jean-Jacques Weber, grand connaisseur du secteur horloger et fondateur de la marque Templus, ce grand syndicat créé en 1949 compte dans ses rangs des marques prestigieuses telles que les maisons Dior, Louis Vuitton et Rolex pour ne citer qu’elles, des stations techniques, des fournitures et un nombre grandissant de petites et moyennes entreprises qui se sont lancées dans l’aventure horlogère.

Les missions de la FH

Négocier, défendre, agir mais aussi informer, accompagner et former, telles sont les missions que s’est fixées la Fédération Française d’Horlogerie. En clair :

  • La FH gère la Convention collective de l’Horlogerie et veille notamment à défendre les intérêts de ses membres tout en assurant un bon dialogue social entre eux.
  • Elle est en contact direct avec les Douanes Françaises et la répression des fraudes et plus généralement avec l’ensemble des acteurs de la lutte contre la contrefaçon.
  • Elle participe aux travaux du Conseil Interprofessionnel de la Bijouterie et de l’Horlogerie – haut lieu d’échanges et de concertation – depuis plus de 15 ans, est un membre actif du Conseil du Commerce de France et intervient notamment lors de travaux du MEDEF et d’Eurocommerce.
  • La Fédération d’Horlogerie tient informer ses membres avec la publication de circulaires détaillant les évolutions de la réglementation touchant au secteur de l’horlogerie, la situation des entreprises en France, les événements importants, les consommateurs, les tendances… le tout agrémenté des chiffres du marché français.
  • La FH dispose de son propre service juridique que les entreprises horlogères peuvent consulter pour des questions touchant au droit social ou commercial, à la concurrence et la consommation, la propriété intellectuelle….
  • Enfin, la Fédération Française d’Horlogerie fait partie de la Commission Professionnelle Consultative de l’Education Nationale. Elle a déjà mis en place 3 certificats de qualification professionnelle et favorise activement la formation professionnelle.

Les autres grandes associations horlogères en France

Pour aider la filière française de l’horlogerie à se développer dans le pays, la Fédération de l’Horlogerie peut compter sur d’autres « unions » telles que :

  • La Chambre française de l’horlogerie et des microtechniques
  • La Société française des microtechniques et de chronométrie
  • L’Association française des amateurs d’horlogerie ancienne
  • L’Association horlogerie comtoise
  • L’Association nationale des collectionneurs et amateurs d’horlogerie ancienne et d’art

La Fédération d’Horlogerie constitue le noyau dur d’un écosystème horloger constitué de distributeurs, de grossistes, de fournituristes, de stations techniques de réparation et d’associations. Un patriarche dans une grande famille de passionnés !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader