Le yoga aérien, la nouvelle tendance zen ?

technique de yoga 2018

Vous pensiez être incollable en matière de yoga ? Mais connaissez-vous le yoga aérien, l’une des variantes de la célèbre discipline spirituelle et corporelle ? Méditations, relaxations et étirements, nous vous donnons les grands principes de cette expérience acrobatique qui se pratique en hamac…

Yoga aérien : du yoga dans un hamac ?

yoga volant

C’est à une certaine Florie Ravinet, professeure de yoga dynamique que l’on doit la technique du yoga aérien. Pour imaginer et perfectionner son art, elle a pratiqué toutes les formes de yoga à travers le monde (Hong Kong, Tokyo, Sydney, New york, Rishikeshet…) et s’est associée à plusieurs kinésithérapeutes. En 2011 à Paris, elle ouvre son école baptisée Fly Yoga et propose depuis des cours partout en France.

Tenté(e) par une séance ? Sachez que comme pour toute discipline sportive, l’entraînement débute par un échauffement pour préparer le corps mais également pour apprendre à maîtriser l’instabilité du hamac et la sensation d’apesanteur qui l’accompagne. Une fois cet étape passée avec succès (pas si simple au début !) vous serez invité(e) à tenter des exercices plus acrobatiques, la tête en bas, permettant un étirement complet de la colonne vertébrale et d’une meilleure oxygénation du cerveau. Attention aux claquages ! Certains groupes musculaires profonds peu sollicités en temps normal seront poussés dans leurs derniers retranchements. Patience et contrôle de soi sont donc de rigueur.

Mais attention à ne pas confondre le yoga aérien avec les arts du cirque. Même s’il s’en inspire, le yoga aérien n’a pas pour vocation de faire de vous un expert du trapèze. Le but de la discipline est de vous permettre de vous étirer en douceur et sans danger pour vos articulations. Le choix du hamac n’est pas anodin. Il permet de donner plus d’ampleur aux mouvements et donc de faire travailler la souplesse. Tous les muscles sont sollicités ce qui permet aussi d’améliorer les postures et de se libérer de certaines tensions, notamment du dos.

Côté équipement, des vêtements confortables et près du corps sont les seuls prérequis. Quand on se retrouve la tête en bas, rien ne vaut un legging et un tee-shirt qui reste bien en place. Pour le hamac, rassurez-vous, il est fourni.

Infos pratiques :
Studio Fly Yoga©
61 rue Faubourg Poissonnière
75009 Paris


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader