5 conseils pour bien passer à l’heure d’hiver

conseils pour passer à l’heure d’hiver

Comme chaque année le passage à l’heure d’hiver bouleverse notre horloge interne, ramenant avec lui la fatigue et la morosité. Pour bien tolérer ce changement qui interviendra dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 octobre et éviter ainsi le pic de stress, l’irritabilité et les troubles du sommeil, il suffit d’une bonne préparation physique et mentale. Voici nos 5 conseils pour bien négocier le passage à l’heure d’hiver

Anticiper le passage à l’heure d’hiver à J-1

conseil pour dormir à l'heure hiver

La première chose à faire dans votre « to-do list heure d’hiver » sera de régler l’heure sur votre montre en bois, vos horloges et vos appareils électroniques ne faisant pas le changement tout seul. Alors soyez prêt ! Le vendredi soir, vous pourriez par exemple effectuer le changement d’heure à l’avance, soit à J-1, pour mieux amorcer la transition le jour J. Le samedi soir, n’hésitez pas à préparer votre petit-déjeuner du dimanche ainsi que celui des enfants pour démarrer sereinement votre première journée à l’heure d’hiver.

Optimiser le sommeil

Reculer d’une heure n’est pas l’idéal pour les couche-tôt. Exceptionnellement pour ce passage à l’heure d’hiver il serait judicieux de retarder l’heure du coucher afin de ne pas vous réveiller aux aurores le dimanche matin. Optimiser le sommeil, cela commence par une alimentation adaptée. Oubliez les excitants comme le café, le thé et autres boissons sucrées qui ne font que ralentir l’endormissement et, pire encore, peuvent provoquer des réveils nocturnes. Veillez à manger léger la veille au soir. Le repas qui précède votre nuit a un véritable impact sur celle-ci. Viande rouge, fritures et graisses cuites sont elles aussi à bannir, surtout la veille d’un passage à l’heure d’hiver. Et pourquoi ne pas opter pour la micro-sieste de 20 minutes en début d’après midi ?

reculer d'une heure

Confier le réveil au smartphone

Les objets connectés tels que les smartphones et les réveils high tech peuvent eux aussi aider. Nombreux sont les dispositifs et applications pour smartphones à proposer des réveils simulant l’aube et/ou capables de vous réveiller dans la phase la moins profonde de votre sommeil. Le délicat moment du réveil post heure d’hiver n’en sera que plus doux.

Préparer les enfants

Ouf, les enfants sont en vacances ! Mais cela n’empêche pas de les préparer convenablement à l’heure d’hiver. En modifiant progressivement le rythme de vos chérubins, leur organisme aura plus de faciliter à se resynchronisé. Il vous suffit pour cela de décaler de 10 minutes chaque soir l’heure du réveil, du dîner et du coucher.

Pallier le manque de lumière

Si vous avez déjà lu notre article sur comment préparer l’organisme à l’automne vous savez déjà que le manque de lumière et les journées plus courtes jouent fortement sur notre moral. Alors dès que le soleil pointe le bout de son nez, pas question de rester enfermé ! 15 à 20 minutes d’exposition suffisent pour faire le plein de vitamine D, recharger ses batteries et préparer l’organisme au changement de saison. Si vraiment le soleil se fait timide, optez alors pour des lampes de luminothérapie en vente dans le commerce.

Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil, ce serait de ne jamais au grand jamais lutter contre la fatigue. Pendant le passage à l’heure d’hiver restez à l’écoute de votre corps et reposez-vous dès les premiers bâillements. Il est impératif de vous forcer à adopter un nouveau rythme de vie adaptée à la nouvelle heure. La fatigue et les autres symptômes disparaîtront en un éclair !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *