Qu’est-ce que la Slow Life ?

mouvement-slow

D.W.Y.T est une marque de montres fortement inspirée de slow culture, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir en quelques mots l’essence de ce mouvement.

La Slow-Life ou l’art de lâcher prise

Dans un monde hyperconnecté où la technologie nous invite à aller toujours plus vite, la Slow Life  propose une philosophie de vie à  contre-courant. Si le mouvement Slow n’entend pas nous délivrer les secrets du bonheur, il nous rappelle en revanche les valeurs fondamentales pour l’atteindre : l’authenticité, le respect, l’amour, le partage et la nature. Mais la Slow Life, c’est avant tout et surtout un autre rapport au temps.

Origine d’un phénomène planétaire

slow-food

C’est dans l’Italie de la fin des années 80 qu’émerge le mouvement Slow, en réponse à l’accélération des modes de vie et à l’avènement de la restauration rapide. A l’époque, ce concept inédit est porté par un journaliste gastronomique du nom de Carlo Petrini, et prend alors le nom de « Slow Food ». En soutenant une agriculture durable, le mouvement entend proposer une alternative plus saine, qualitative  et écoresponsable  aux  nouveaux modes de consommation initiés par les fast food et leur « snacking ».

Le mouvement Slow de nos jours

En trente ans, le concept a considérablement évolué et s’étend désormais à tous les domaines. De plus en plus d’agences de voyage initient leurs clients aux vertus de l’écotourisme.  Les établissements scolaires intègrent plus que jamais des ateliers nature dans leur programme. Même les entreprises s’y mettent en adoptant des techniques de management axées sur la qualité de vie au travail. Le mouvement ne cesse de s’étendre et de séduire de nouveaux adeptes en quête d’une vie plus équilibrée et un peu moins  consumériste.

Quelques pistes pour ralentir

Mais être Slow, finalement cela se résume à quoi ? Si c’est à chacun de le découvrir en se concentrant sur soi,  il existe toutefois une liste de grands principes. Le rythme est un facteur essentiel pour révolutionner son hygiène de vie. Ralentir est la condition sine qua non pour prendre du temps pour soi et pouvoir en donner aux autres. En plus d’éveiller les sens, les activités de relaxation et de création peuvent aider à retrouver et à savourer ce moment présent trop longtemps oublié. Se reconnecter avec la nature, le temps d’une balade en forêt par exemple, est essentiel pour remettre du sens profond dans ce que l’on fait et se rappeler que nous ne sommes pas qu’un esprit. Nous habitons aussi un corps dont nous devons prendre soin et qui ne peut pas avancer sans recharger ses batteries.

vivre slow

Vivre Slow : une aspiration qui s’impose aux Français

D’après une étude réalisée en 2016 par l’Observatoire société et consommation :

  • 60% des Français déclarent manquer de temps pour faire ce qu’ils veulent et doivent faire
  • 80% estiment que le rythme dans la société actuelle est trop rapide
  • 82% se prétendent prêt à ralentir

Le rôle sacré des rituels

On pourrait penser que la routine est l’ennemie n°1  d’une vie épanouie… mais non ! Pour beaucoup d’adeptes de la Slow-Life, les petites habitudes de tous les jours permettent de se réancrer  avec le quotidien. Un rituel aussi banal que de prendre un café en terrasse peut donc s’avérer salvateur pour le mental.

 

Crédit photo : Guian Bolisay

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *