Comprendre son horloge biologique pour mieux suivre son temps

Photo article horloge bio

« Bizarrement, c’est quand on est pressé qu’il faut prendre son temps, alors je prends mon temps… »
François Cluzet

Trouver son propre rythme dans sa sphère privée et professionnelle se montre de plus en plus important pour ne pas subir le temps et l’optimiser en accord avec soi-même. Chacun d’entre nous a un rythme différent et n’a pas tendance à suivre son horloge biologique. Il y a ceux qui se couchent très tôt, se lèvent tôt et ceux qui ont l’habitude de se coucher tard et de toujours avoir des problèmes de réveil le matin. Tout cela est en réalité guidé par le fonctionnement de notre horloge biologique qui temporise le rythme ancré dans notre système. Avez-vous déjà ressenti les effets du chamboulement de ce rythme après de longues vacances ?

 

Suivre son temps devient de plus en plus compliqué

Le travail, les soirées entre amis, les voyages… De nombreux événements dans nos vies bousculent notre horloge interne et nous fatiguent intensément sans vraiment savoir pourquoi. En réalité, il existe de nombreuses raisons qui nous poussent à accélérer nos modes de vies et nous incitent à davantage optimiser son temps. Cela commence par le travail, dans notre société quotidienne, on en demande toujours plus à soi-même, à la recherche de reconnaissance et de rendements. La fatigue et le surmenage peut vite prendre le dessus. Ne vous êtes vous jamais surpris en ne comprenant plus rien à ce que l’on vous demandait ?

L’accumulation des écrans dans nos vies est significative. Notre rythme est de plus en plus effréné et se montre perturbé par ces derniers. En réalité, cela provoque une agitation au sein de l’hypothalamus, cette partie du cerveau qui sécrète nos hormones. Celles-ci se retrouvent perturbées et nous font ressentir la fatigue différemment. C’est pourquoi il est important de prendre son temps et non le subir contre son grès.

 

Comprendre son horloge biologique

L’horloge biologique nous guide et nous permet de suivre un cycle constant et régulier. Ce système est très fragile et sensible et se retrouve très vite perturbé à cause de nombreux éléments perturbateurs présents dans nos vies. Cela commence par la lumière qui bouscule notamment nos sensations de fatigue. Non sans risque, une horloge biologique fatiguée entraîne des conséquences sur la mémoire, notre système immunitaire, nos capacités de concentration ou encore sur nos fonctions cognitives. C’est pour cela que prendre soin de soi et suivre un rythme qui nous permet de ne pas abuser de notre énergie paraît essentiel.

horloge-accélération

 

 

Apprendre à dire stop.

Respecter son fonctionnement biologique sans en abuser est un enjeu difficilement atteignable pour ceux qui veulent suivre une vie à mille à l’heure. Plusieurs moyens sont adaptables pour retrouver un rythme propre à soi-même et suivre son fonctionnement. S’écouter, méditer, prendre du temps pour soi est devenu presque essentiel pour éviter le burn-out. Diminuer l’utilisation des écrans le soir, au moins une heure avant de dormir, est une bonne méthode pour ne pas décaler son sommeil et ne pas souffrir du réveil difficile. Également, se déconnecter en confiant les enfants à une nounou le temps de quelques soirées dans le mois et mettre de côté ses mails le week-end peuvent paraître compliqués mais se révèlent essentiels pour une bonne santé mentale. Accepter de dire non n’est pas une fatalité.

 

Suivre un rythme qui nous correspond.

Il n’y a pas de grands secrets, pour être en forme et ne pas sur-considérer son énergie, il faut trouver le rythme parfait en accord avec notre vie, inutile de suivre à la lettre un programme qui vous semble être le bon. Analyser son mode de vie, afin de mieux adapter ses horaires de coucher et de lever pour respecter son temps de sommeil nécessaire, est essentiel pour ne pas avoir à être sous l’emprise de son temps mais savoir le gérer.

 

Optimiser son temps libre afin de décrocher.

Ne pas mettre de côté ses passions et ses occupations personnelles pour un équilibre de vie est primordial. En effet, à trop vouloir combler son temps, on commence presque à en perdre ses repères. L’erreur à ne pas faire est d’oublier les choses essentielles à notre bien-être à force de se concentrer jusqu’à l’épuisement sur des choses qui peuvent perdre leur sens avec le temps. Passer l’ensemble de son temps à être fixé sur quelque chose en mettant de côté ce qui nous recentre peut rapidement nous mener au burn-out.

 

Utiliser les moyens qui s’offrent à vous pour vous déconnecter.

Après une grosse journée, quoi de mieux que de s’offrir un moment de détente où l’on s’offre le privilège de prendre le large ?
Pour vous offrir un moment de détente sans dépenser trop d’argent, l’idée de prendre ses baskets et partir courir en pleine nature est un bon moyen d’évasion. Également, pour ceux qui ont tendance à rester connecté, de nombreuses applications sur mobile vous permettent de vous offrir un moment de méditation de façon simple et ludique ou encore de suivre une séance de yoga depuis votre salon.

En attendant, prenez le temps de suivre votre rythme avant de suivre le temps qui peut parfois vous influencer à aller plus vite que vous le pouvez.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader