emoji lunettes NOUVEAUTE : Montre solaire | Sans pile - Cellule photovoltaïque | Ecoresponsable & durable >>> lunettes de soleil

Idées pour passer le cap de la consommation écoresponsable

Guide de consommation écoresponsable

La question environnementale est l’affaire de tous. Voici comment s’impliquer à son échelle et adopter une consommation écoresponsable plus respectueuse.

Nous sommes tous responsables de notre consommation et de notre comportement à l’égard de la planète. Même s’il est difficile d’être irréprochable, il y a de nombreuses choses à mettre en place dans notre quotidien pour lutter contre le réchauffement climatique à notre échelle. Guide de tous les gestes faciles à adapter pour une consommation écoresponsable.

Sommaire :

  1. Alimentation et consommation écoresponsable
  2. Responsabiliser ses moyens de transport
  3. Eliminer le plastique

Alimentation et consommation écoresponsable

Combien de légumes ou de reste de nourritures entamés ont fini à la poubelle ? La réponse est la même pour tout le monde : trop. Nous surestimons souvent les quantités de nourritures dont nous avons besoin sur un laps de temps donné. Nous achetons « au cas où » puis les jours passent et les dates de péremption aussi. Cela peut paraître anodin, mais la liste de course est un remède efficace contre le gaspillage. Nous savons d’emblée ce dont nous avons besoin ou pas. Il suffit de s’en tenir à la liste préétablie. Et s’il vous reste encore des aliments à la maison, cuisinez-les avant d’en racheter de nouveaux. Nos placards recèlent de nombreuses perspectives de recettes. Il suffit d’un peu d’imagination ! Vous pouvez même utiliser les légumes, fruits trop mûrs à votre goût pour en faire des compotes, sorbets ou autre idée que vous trouverez facilement sur internet. Le pain perdu est l’exemple parfait de la recette des fonds de placard.

Notre deuxième conseil au sujet de l’alimentation serait de consommer local et de saison. La nature nous apporte et nous offre tellement. À chaque nouvelle saison, les marchés revêtent de nouvelles couleurs et les légumes et les fruits se succèdent sur les étales. C’est l’occasion de revisiter son carnet de recettes ! Plutôt que de s’entêter à consommer des légumes d’été l’hiver et inversement. D’autant que les aliments qui ne sont pas de saison génèrent une grande consommation de CO2. Ces derniers sont conservés dans des réfrigérateurs géants pour prolonger leur durée de vie et sont ballottés d’une région du monde à l’autre avant d’atterrir dans nos assiettes. Sur le trajet, ils perdent non seulement en saveur, mais aussi en propriétés nutritionnelles. Nous perdons au change dans tous les cas.

Responsabiliser ses moyens de transport

Consommation écoresponsable des transports grâce au vélo
Le vélo est l’un des seuls moyens de transport 100% écoresponsables.

Quand nous pouvons marcher, faisons-le. La marche est l’activité sportive la moins cher et la plus facile à pratiquer. Pas besoin d’abonnement à la salle de sport pour travailler vos cuisses ni vos mollets. C’est également un geste considérable pour l’environnement parce que nous ne produisons pas de CO2. Nous évitons ainsi l’abondance de passagers dans les transports en commun, les bouchons sur la route et tous les autres désagréments qui peuvent y être liés. De plus, c’est l’occasion de redécouvrir notre ville avec un nouveau regard. Nous prêterons plus d’attention à l’architecture des bâtiments, aux personnes qui nous entourent… C’est une manière de se reconnecter à son propre environnement.

La deuxième option la plus respectueuse de l’environnement : le vélo. Avoir en vélo, surtout en ville, est un moyen rapide et facile de se déplacer d’un point A à un point B.  Un vélo ne consomme rien, il ne prend pas de place et il est facile à garer. De nombreux emplacements y sont dédiés. C’est aussi une activité physique à part entière qui permet d’entretenir sa forme.

Sinon, les transports en commun sont aussi des alternatives responsables qui occasionnent une pollution « raisonnable » au vu du ratio impact environnemental et nombre de passagers. Pas comme une voiture dont on se servirait individuellement pour des trajets courts.

Eliminer le plastique

Le plastique est omniprésent dans notre quotidien. Il sert d’emballage pour nos repas, de contenant pour nos liquides, de protection pour nos objets…Bref, il est partout. Le plus judicieux pour le remplacer serait de remplacer nos sacs en plastique par exemple par des sacs en tissus réutilisables. Ils sont faciles à transporter dans un sac et pratiques pour aller faire des courses à l’improviste. De plus, ils ne prennent pas autant de place que les sacs traditionnels qui ont tendance à s’empiler dans un coin à l’abri des regards. Vous pouvez même opter pour un sac en matière écologique, comme le coton bio ou le chanvre pour une portée encore plus écoresponsable.

Même en cuisine, le plastique s’invite dans nos couverts et récipients. Les tupperwares notamment en sont principalement composés, mais saviez-vous que c’était néfaste pour la santé ? Lorsque nous faisons réchauffer des plats au micro-ondes, les substances toxiques se prolifèrent et nous intoxiquent à petit feu. L’utilisation de couverts en plastique quant à elle n’a pas d’effet notable sur la santé, sur l’environnement par contre… Nous avons tous des couverts à la maison, il est facile d’en embarquer une paire dans son sac en prévision du repas du midi. Au même titre que les gourdes d’eau. Il est d’autant plus pratique d’avoir sa gourde prête à dégainer plutôt que de courir au supermarché d’à côté pour s’acheter une petite bouteille de 50cl.

Ces gestes ne sont pas les seuls à notre portée. Il en existe bien d’autres, que nous pratiquons sans même nous en rendre compte ou que nous avons adoptés en pleine conscience écologique. Pour vous accompagner dans votre transition vers une consommation écoresponsable, une partie 2 de cet article est en préparation. Restez connectés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *