emoji lunettes  LIVRAISON GRATUITE | Retours & échanges pendant 30 jours  

Créée en 1975 par l’ONU, la journée des droits des femmes célèbre les avancées féministes parcourues au fil des décennies. L’occasion de célébrer celles qui se sont battues et qui continuent de se battre pour faire avancer la cause féminine.

Sommaire :

  1. La petite histoire du 8 mars
  2. Une journée des droits des femmes primordiale
  3. DWYT et la journée des droits des femmes

1. La petite histoire du 8 mars

Cette journée symbolique trouve son origine dans les manifestations du 20e siècle. Les femmes d’Europe et des États-Unis prônent l’amélioration de leurs conditions de travail. Un combat ouvrier donc, mais pas que. Ces dernières réclament également le droit de vote.

À l’époque, le droit de vote est un sujet sensible en France. Seuls les hommes ont le droit de se rendre aux urnes. Précisons tout de même que seule une frange de la population hérite de ce droit « universel » en 1848 ; sont exclus évidemment les femmes, mais aussi le clergé et les Algériens.

Même si les femmes sont reléguées au second plan et considérées comme inférieures, l’Histoire prouvera tout le contraire. Ces dernières jouent un rôle clé lors de la 1re Guerre mondiale. C’est elles qui se rendent à l’usine, travaillent, fabriquent les armes. Joseph Joffre, maréchal de France à cette période, déclare d’ailleurs : « Si les femmes qui travaillent dans les usines s’arrêtaient vingt minutes, les Alliés perdraient la guerre. »

Après la fin des combats, la question du droit de vote pour les femmes est plus que jamais d’actualité. Les députés proposent une loi censée étendre le suffrage, mais les sénateurs s’y opposent et la proposition de loi est révoquée.

Le coup d’envoi est finalement donné par nos chers voisins européens, officialisant le vote des femmes les uns après les autres : Finlande, Lettonie, Royaume-Uni… Charles de Gaule remédie à ce retard le 21 avril 1944. Les femmes peuvent alors voter et être éligibles au même titre que les hommes.

2. Pourquoi la journée des droits des femmes est-elle primordiale ?

Le 8 mars est l’occasion de prendre conscience du chemin parcouru pour les jeunes générations. Les droits dont nous avons hérité sont le fruit de longues luttes acharnées sans lesquelles notre réalité serait bien différente. La journée des droits des femmes célèbre donc les acquis, mais fait aussi état de ce qui reste à acquérir.

Aujourd’hui encore, les femmes souffrent de lourds préjugés affectant leur quotidien. Une étude YouGov réalisée en 2021 décortique ces nombreuses problématiques auxquelles elles sont confrontées. Seulement 64% des Français estiment que les hommes et femmes sont égaux, alors qu’ils étaient 69% en 2015. Même schéma en ce qui concerne l’égalité salariale : 88% sont pour contre 93% en 2015. Comment expliquer cette baisse dans les sondages ?

Ce qui est sûr, c’est que l’inégalité elle reste inchangée. Cette journée symbolique permet d’amorcer la discussion autour de ces sujets et de favoriser la mise en place d’actions concrètes pour améliorer la condition des femmes à travers le monde.

Cette année, l’ONU a sélectionné le thème de la durabilité environnementale avec comme slogan : « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ». Le 8 mars célèbre toutes les femmes et les filles qui œuvrent à leur échelle pour répondre aux enjeux climatiques.

3. DWYT et la journée des droits des femmes

En ce 8 mars, sachez que DWYT vous accompagne et vous soutient. Nous vous entendons et vous célébrons.

La santé des femmes est un sujet sur lequel nous sommes d’ailleurs très investis. Effectivement, la santé féminine et la santé masculine sont sujettes elles aussi aux inégalités. De nombreuses maladies sous sous-diagnostiquées puisque considérées à tort comme des « maladies d’homme ou de femmes ». Ainsi, on hypothèque la santé des gens en perpétuant une médecine gangrenée par les clichés.

Le cancer du sein est une question de santé publique. Chaque année, 12 000 personnes en meurent et 50 000 autres sont détectées. Des chiffres qui pourraient être amoindris si seulement la maladie était dépistée à temps. Pour cela, l’association Ruban Rose sensibilise, éduque et apprend aux femmes à s’autopalper la poitrine pour favoriser les prises en charge rapides. Plus tôt le cancer est détecté, mieux il est traité.

DWYT participe aux financements des recherches pour éradiquer la maladie. Nous avons dédié une collection entière de bracelets cordon aux couleurs de l’association, dont 20% de chaque vente lui sont reversés. C’est une manière pour nous de prendre part à une lutte d’importance majeure et de vous y faire adhérer à nos côtés ! Une action d’autant plus symbolique en cette journée des droits des femmes.

Laisser un commentaire