emoji lunettes  LIVRAISON GRATUITE | Retours & échanges pendant 30 jours  

Le changement d’heure bouleverse chaque année nos quotidiens. Pourquoi change t-on d’heure ? Pourquoi le supprimer ? Qu’en est-il du décret annonçant la fin de ce casse-tête ? Réponses.

Sommaire :

  1. Pourquoi change-t-on d’heure ?
  2. Pourquoi supprimer le changement d’heure ?
  3. Où en est-on de la suppression ?

1. Pourquoi change-t-on d’heure ?

Le changement d’heure est une mesure relativement récente adoptée par différents pays d’Europe au début du 20e siècle. La France l’applique pour la 1re fois en 1916, mais l’heure d’été n’est officiellement adoptée qu’en 1975 suite à un décret. Ce dernier intervient après le choc pétrolier de 73-74 et il a pour but d’économiser l’énergie en réduisant la durée d’éclairage artificiel dans les foyers français.

Depuis, l’heure estivale s’est étendue à de nombreux autres pays ; chacun à des dates différentes. Une date commune a finalement été sélectionnée pour faciliter les échanges internationaux. Il a été acté que le passage à l’heure d’été se ferait le dernier weekend de mars, dans la nuit du samedi au dimanche. Et que le passage à l’heure d’hiver se ferait quant à lui le dernier weekend d’octobre, dans la nuit du samedi au dimanche.

2. Pourquoi supprimer le changement d’heure ?

Depuis de nombreuses remarques, les critiques à son égard se multiplient. Les Européens souhaitent une heure fixe à l’année. À cela 2 raisons.

La première étant que l’impact du changement d’heure sur l’énergie est trop faible. Une étude allemande réalisée en 2016 révèle qu’il ne permet que 0,8 % d’économie sur l’électricité consommée par les foyers. Cela s’explique du fait qu’aujourd’hui, les ampoules nouvelle génération consomment beaucoup moins que les anciens systèmes d’éclairage.

La deuxième concerne un axe moins connu : la santé publique et plus particulièrement la santé mentale. Certains concitoyens européens, dont ceux souffrant de troubles du sommeil, se voient d’autant plus affectés par ce changement de rythme brutal.

On observe également une hausse des accidents de voiture les jours suivant le changement d’heure. En effet, notre horloge interne est complètement bouleversée et certaines hormones de notre organisme peinent à se mettre à jour. Le manque de sommeil engendre donc une baisse de la vigilance et des réflexes sur la route.

3. Où en est-on de la suppression ?

En 2019, le Parlement européen a voté en faveur de la suppression du changement d’heure d’ici 2021. Où en est aujourd’hui alors que la date limite a déjà expirée ?

Les pourparlers ont officiellement commencé en 2018. La Commission européenne avait alors organisé une consultation publique permettant à tous citoyens de donner son avis sur la question. 4,6 millions de personnes avaient été sondées ; 86% étaient d’ailleurs favorables à une suppression définitive.

Qu’est-ce qui a changé depuis ? Rien. La mise en œuvre a simplement été retardée à cause de la crise sanitaire de Covid-19. Le changement d’heure saisonnier n’est plus à l’ordre du jour et il ne devrait pas l’être avant de longs mois, voire années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.