emoji lunettes NOUVEAUTE : Montre solaire | Sans pile - Cellule photovoltaïque | Ecoresponsable & durable >>> lunettes de soleil

5 actions pour booster son estime de soi et sa confiance en soi

Phrase inspirationnelle pour booster son estime de soi et sa confiance en soi

Avoir de l’estime de soi et de la confiance en soi, c’est avoir foi en ses propres capacités. Vous doutez encore des vôtres ? Apprenez enfin à les reconnaître en appliquant ces 5 actions quotidiennes pour booster votre assurance.

Sommaire :

  1. Les piliers de la confiance et de l’estime de soi
  2. Les actions concrètes à mettre en place

On passe parfois toute une vie à la construire, et il suffit d’une remarque, d’un geste ou d’une impression pour la détruire : la confiance en soi. La confiance en soi et l’estime de soi relèvent du véritable état d’esprit. Elles nous procurent un sentiment de sécurité et d’assurance qui nous donnent l’impulsion nécessaire pour enfin croire en nous. On ose, on a conscience de sa valeur. Le regard de l’autre coule sur nous plutôt que s’y accrocher, de nous esquinter comme il le fait parfois.

Pourtant, ce sentiment d’invincibilité est bien plus fragile qu’il n’y paraît. Et son absence a des répercussions concrètes sur la santé mentale : risque de dépression, stress, anxiété… C’est pourquoi il faut la cultiver quotidiennement à travers différents outils et différentes actions.

Les piliers de l’estime de soi et la confiance en soi

L’estime de soi repose sur 3 piliers majeurs : l’amour, l’affirmation et la confiance en soi. La confiance fait référence à notre auto-évaluation, l’idée que nous avons de nos propres capacités à accomplir telle ou telle mission. L’affirmation est la capacité à dire non et à exprimer ses valeurs ou son avis. Tandis que l’amour désigne notre capacité à nous aimer inconditionnellement, à accepter pleinement nos qualités comme nos défauts. Cette dernière variable n’implique pas de se complaire dans ses mauvaises habitudes ou de ne jamais se remettre en question. Au contraire. Cela conduit à une meilleure compréhension de soi, et donc un travail plus ciblé sur le « négatif ».

Les actions concrètes à mettre en place

  • Prendre du temps pour soi

Pour avoir confiance en soi, il faut d’abord se connaître. Comment apprendre à s’aimer si l’on n’a pas pleinement conscience de qui l’on est vraiment ? Effectivement, on se connaît forcément un tant soit peu après avoir passé tant d’années dans la même enveloppe corporelle. Pourtant, il subsiste quelques zones d’ombre. Celles qu’on a peur d’affronter, qu’on refoule en s’occupant l’esprit. La solitude nous met face à nous-même. Prendre son temps permet l’introspection et permet de faire l’état des lieux sur ce dont nous avons besoin, ce qui interfère avec notre bien-être ou encore pour mettre des mots sur nos émotions.

  • Arrêter de se comparer aux autres

La beauté, les compétences ou le succès d’un autre n’empêchent pas les vôtres. Nous comparons trop souvent notre parcours à celui des autres et oublions de fait que chacun a son propre parcours de vie. Nous n’avons pas tous traversé les mêmes étapes pour arriver là où nous en sommes aujourd’hui. Il y aura toujours quelqu’un qui possède quelque chose que vous convoitez. Pour autant, rien ne sert de l’envier. Il suffit de s’en inspirer. Demandons-nous plutôt ce que ces personnes ont à nous apprendre et ce que nous partageons en commun.

  • Être reconnaissant

Le soir venu, il est important de faire une rétrospective de sa journée. Pensons à toutes les bonnes choses qu’elle nous a apporté : les moments partagés avec les personnes que nous aimons, les discussions, les accomplissements et même les erreurs qui nous ont appris quelque chose. Être reconnaissant a des effets psychologiques notables sur la santé comme l’augmentation du sentiment de bonheur, de l’optimisme ou encore de l’espoir. Cela aide également à se rendre compte des toutes les choses positives qui peuvent nous arriver en l’espace d’une journée, et à les vivre avec encore plus d’intensité le lendemain.

  • Se fixer des objectifs réalistes

Lorsqu’on se fixe des objectifs, on a tendance à mettre la barre haut. À la hauteur de nos souhaits et espérances. Cependant, il est essentiel que ces objectifs soient concrets et réalisables selon le contexte et le temps qui s’offrent à nous. Avoir des objectifs trop haut et prendre le risque de ne pas les accomplir peut affecter la motivation. Nous avons l’impression d’avoir échoué et remettons la faute sur nous. Cela a un impact direct sur notre état d’esprit, mais aussi sur notre projection dans l’avenir puisque nous nous créons des barrières psychologiques par peur d’un nouvel échec.

  • Complimenter les autres

C’est indéniable, recevoir un compliment, ça fait du bien au moral. Peu importe que ce dernier concerne l’une de nos aptitudes ou l’un de nos traits de caractère. Alors, pourquoi ne pas rendre la pareille ? Nous avons tous conscience du pouvoir d’un simple compliment sur l’estime de soi et la confiance en soi, pourtant nous sommes assez timides quand il s’agit de gratifier les autres. Pourtant, il est reconnu que celui qui adresse un commentaire gentil connaît également un regain d’énergie et d’assurance. Accepter les compliments d’autrui est également un aspect sur lequel il faut travailler. Cela nous force à prendre conscience de ce qu’on représente pour l’autre, et donc à reconnaître notre propre valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *