emoji lunettes  LIVRAISON GRATUITE | Retours & échanges pendant 30 jours  

Découvrez les différentes alternatives vertes qui révolutionnent le monde de l’horlogerie. Innovante ou plus traditionnelle, la montre eco responsable n’a pas fini de vous surprendre.

Sommaire :

  1. Le mouvement automatique
  2. La montre solaire, montre eco responsable par définition
  3. Les matériaux naturels

Une montre peut être écoresponsable de mille et une manières différentes. Nos produits en sont la preuve. Chaque collection est l’occasion de redéfinir le concept d’écoresponsabilité, en utilisant de nouveaux matériaux ou en intégrant de nouvelles technologies par exemple. Retour sur tout ce que nous avons mis en œuvre pour inventer la montre eco responsable de demain !

1. Le mouvement automatique

Sans le savoir, le mouvement automatique est certainement l’un des mécanismes les plus respectueux de l’environnement. Comment ? Il fonctionne à la simple détection de vos mouvements. Quand vous bougez, il bouge. Il n’est doté d’aucune pile.

Les piles de manière générale sont très polluantes. Elles sont composées de métaux lourds cancérigènes et sources de bien d’autres dangers. C’est pourquoi leur recyclage est important non seulement pour vous, mais surtout pour la planète.

Le fait que la montre automatique en soit dépourvue la hisse au rang de montre eco responsable. En effet, une tocante de cette famille fonctionne grâce à système bien rodé reposant sur 3 éléments majeurs : le rotor, le barillet et le balancier. Lorsque vous êtes en mouvement, le rotor rentre également en mouvement et active à son tour le  barillet. Ce dernier emmagasine l’énergie puis la transmet au balancier qui transforme cette énergie en mouvement.

Ici, pas besoin de pile pour régler montre automatique. Vous travaillez en synergie avec les rouages de votre bijou.

2. La montre solaire, montre eco responsable par définition

Comme l’indique son nom, une montre à énergie solaire se nourrit essentiellement du soleil -ou de ce qui s’y apparente-. Son mouvement est alimenté par les rayons de lumière naturels ou artificiels. Il suffit donc de l’exposer régulièrement.

La montre solaire n’est pas une montre à quartz à proprement parler, même si elle en emprunte le fonctionnement. La pile traditionnelle est ici remplacée par une minuscule batterie rechargeable. Cette dernière se recharge automatiquement, sans intervention de votre part, grâce à des capteurs photovoltaïques. Plus les capteurs reçoivent de lumière, plus la batterie est rechargée. Autonomie de ce système : 4 mois dans l’obscurité la plus complète.

La seule limite de ce mouvement réside dans la durée de vie de la batterie. Comptez 10 années pendant lesquelles vous n’aurez pas à vous soucier du fonctionnement de votre accessoire. Après cela, rendez-vous en boutique pour faire changer la pièce. Malgré tout, une décennie est une éternité comparée à la durée de vie éphémère d’une pile (entre 12 et 18 mois).

3. Les matériaux naturels

Les matériaux naturels sont notre première porte d’entrée dans l’horlogerie. Une montre ne se résume pas à son mécanisme. C’est un ensemble de choses. D’autant plus en ce qui concerne la montre eco responsable. Cette dernière véhicule des valeurs importantes, elle doit donc les honorer en en respectant tous les codes. C’est pourquoi nos collections sont toutes composées à partir de matériaux naturels. Leur caractère éthique n’est pas réduit à une simple caractéristique. C’est l’ensemble qui est respectueux de l’environnement.

Pour cela, nous travaillons majoritairement avec des fournisseurs spécialisés dans la production de matériaux naturels et prélevés de manière éthique. Nos bois notamment proviennent de réserves FSC (Forest Stewardship Council), ce qui signifie qu’elles sont reconnues pour le exploitation raisonnée des ressources. Les autres matériaux comme la plume de paon par exemple, est prélevée de manière tout à fait inoffensive pour les animaux. Les éleveurs profitent de la période de mue des oiseaux pour récolter leur plumage tombé naturellement.

Chacun doit s’approprier son écoresponsabilité. Il n’y a pas qu’une manière de penser ou de faire. Comme en horlogerie, chacun doit être libre de trouver le fonctionnement qui lui convient.

Laisser un commentaire