emoji lunettes | Opération Noël ! Un 2ème bracelet surprise pour 1 € de plus pour tout achat d'une montre avec le code NOEL21 | Valable sur toutes les montres ! | Livraison 48 h garantie avant Noël - Retours & échanges gratuits jusqu'au 15 janvier !

Détox digitale : déconnecter pour mieux se reconnecter

Détox digitale pour personne addicte aux écrans utilisant ordinateur et téléphone

À l’époque du tout connecté, il est devenu inenvisageable de ne pas avoir de téléphone. Plus qu’un simple objet pour passer des appels, ce dernier est devenu le deuxième cerveau de l’Homme. Mais comment inverser l’addiction ? Initiez-vous à la détox digitale pour apprendre à utiliser votre smartphone plus sainement.

Au réveil ? Téléphone. Dans les transports en commun ? Téléphone. Avant de s’endormir ? Téléphone. Il est là, partout, tout le temps et bien que vous ayez conscience de cette addiction qui vous lie à ce dernier, il vous est impossible de vous en détacher. Déculpabilisez-vous, c’est en partie la faute de votre cellulaire. Ses multiples fonctionnalités en font un outil indispensable dans la vie de tous les jours. Il fait office d’alarme, d’agenda, de calculatrice, d’appareil photo, de GPS, etc… La liste est longue. Mais alors, comment se détacher de son smartphone ? Voici quelques astuces à appliquer au quotidien pour entamer doucement, mais sûrement votre détox digitale.

26,6. C’est le nombre de fois que les Français consultent leur téléphone par jour. Ce chiffre peut même doubler pour les 18-24 ans, grimpant jusqu’à 50 fois par jour. Une fois ce constat dressé, impossible de nier : nous sommes accros. L’heure est à la détox digitale. D’autant que ses bienfaits sont presque immédiats. Vous observerez non seulement un meilleur sommeil, mais également un regain d’énergie mentale et plus de concentration et d’efficacité. Des bénéfices similaires à ceux de la slow-life que vous retrouverez dans un article déjà paru sur notre blog.

Sommaire :

  1. La détox digitale commence par faire le ménage
  2. Renouez avec vos gadgets à piles pour une détox digitale des plus vintage
  3. Détox digitale et introspection : questionner son rapport au téléphone
  4. Une détox digitale optimale grâce au jeûne numérique

La détox digitale commence par faire le ménage

D’abord, faites le tri parmi vos applications. Supprimez toutes celles qui vous font « perdre » du temps, à commencer par les réseaux sociaux. Obligez-vous à attendre d’avoir un ordinateur en votre possession pour y faire un tour. Et si l’isolement numérique vous est trop insupportable, autorisez-vous un seul coup d’œil journalier pour vous tenir informé de l’essentiel.

Renouez avec vos gadgets à piles pour une détox digitale des plus vintage

Vieux téléphone à fil noir vintage au service de la détox digitale
La surexposition aux écrans a des effets néfastes sur la santé.

Fut une époque où chaque objet avait son utilité. Le téléphone servait à prendre des nouvelles, le réveil à vous réveiller, le GPS à vous indiquer la route… Aujourd’hui, tout est concentré en un seul et même objet. Il vous faudra donc renouer avec vos anciens gadgets à piles si vous voulez faire une détox digitale digne de ce nom. Ressortez votre vieux réveil poussiéreux et rendez-lui sa place sur votre table de chevet. Il occupe effectivement plus d’espace qu’un téléphone portable, mais il est tout aussi efficace, si ce n’est plus. Son alarme assourdissante fait des miracles sur les sommeils profonds…

Pour repousser le plus possible votre premier coup d’œil de la journée à votre téléphone, assurez-vous de le laisser dans le salon quand vous allez dormir. Ainsi, vous ne serez pas tenté de le déverrouiller au réveil.

Et pour vérifier l’heure en journée, n’oubliez pas votre montre. Vous la portez peut-être tous les jours pourtant vos vieux démons vous poussent à déverrouiller votre gadget plutôt qu’à regarder sur votre poignet. Peut-être devriez-vous investir dans une montre tendance qui vous fera oublier la fonctionnalité horloge de votre cellulaire.

Détox digitale et introspection : questionner son rapport au téléphone

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez eu le déclic. Peu importe la manière dont c’est arrivé, l’important c’est d’en avoir pris conscience. Et pas de prise de conscience sans introspection. Pourquoi voulez-vous procéder à une détox digitale ? À quoi ou qui souhaiteriez-vous rétribuer le temps que vous perdez en ligne habituellement ?

Lorsque vous vous apprêtez à saisir votre smartphone, posez-vous l’une de ces questions. Vous vous rendrez rapidement compte de l’inutilité et de la perte de temps que cela constitue. Profitez-en plutôt pour faire quelque chose qui vous épanouit vraiment et pas quelque chose qui vous en donne l’illusion…

Une détox digitale optimale grâce au jeûne numérique

Personne éteignant son téléphone afin de suivre une détox digitale
Les effets positifs de la détox digitale sur la santé sont presque immédiats.

Un jour sans smartphone. Cela peut paraître inconcevable au premier abord, et bizarrement la première excuse que l’on se trouve c’est : « Comment va-t-on me joindre si besoin ? » Alors que la seule personne déboussolée par votre absence numérique, c’est vous.

Avant d’éteindre votre GSM, assurez-vous que votre entourage est au courant de votre démarche. Prévenez donc vos collègues afin de répondre à leurs éventuels questions et besoins en amont et avertissez également votre famille et vos amis proches qui pourraient s’inquiéter de votre « disparition » soudaine.

Pour une efficacité optimale, répartissez plusieurs journées de jeûne comme celle-ci sur votre calendrier. Que vous le fassiez une fois par semaine ou une fois par mois, à vous d’adopter la fréquence qui vous convient.

Sachez que DWYT vous soutient dans cette démarche. Prendre son temps est essentiel pour se reconnecter à soi. Profitez donc de votre détox digitale pour reprendre certaines activités oubliées et renouer avec votre bien-être à l’état pur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *